Une approche pluridisciplinaire

La prise en charge gérontopsychiatrique nécessite un savoir-faire mais aussi un savoir être spécifique. Chaque médecin concerné par cette discipline (psychiatrique, neurologique et gériatrique) doit avoir la capacité de partager ce savoir pour travailler en équipe avec d’autres métiers de santé. Equipes qui bénéficient de formations spécifiques prodiguées au sein de l’établissement.

La clinique gérontopsychiatrique de Rochebrune intègre des compétences spécifiques et complémentaires, ainsi que les nouveaux métiers ouverts par la loi HPST :

  • Les neuropsychologues ou psychologues cliniciens spécialisés dans l'évaluation des capacités cognitives et mettent en œuvre des techniques nouvelles pour développer ces capacités dans un objectif thérapeutique ;
  • Les ASG ou Assistants de Soins Gérontologiques sont des aides soignants qui travaillent en lien avec les psychologues.
  • L'APA ou Activité Physique globale Appliquée ou éducateur sportif formé à la mobilisation globale des capacités motrices des personnes âgées.
  • Deux professionnels sont associés plus étroitement au projet de la clinique de Rochebrune :
    • Lors de l’admission, l’aide soignante d'accueil aura pour vocation d’assurer un accueil professionnel personnalisé des patients en les accompagnant dans leur chambre dès qu’ils auront franchi la porte de l’établissement.
    • Au moment de préparer la sortie : les infirmières coordinatrices de parcours viennent renforcer le maillage local en lien avec les ergothérapeutes et les assistantes sociales. Ces professionnelles ont une vraie vocation de soins externes en prenant en compte l’environnement du patient. Elles porteront une attention particulière aux conditions de sortie et de l’après-sortie et maintiendront, si besoin, le lien avec la téléassistance.
/ Agence : LJCom