Un centre de ressources et d’expertise supraterritorial

« Les trajectoires de soins des personnes âgées souffrant de problèmes psychiatriques doivent s'inscrire dans une filière de soins gérontopsychiatriques, pluridisciplinaires, médico-psycho-familio-sociale, offrant un panel de ressources adaptées aux besoins de ces personnes. »

 Rapport d’étape de la mission Clery-Melin remis au ministre de la santé, de la famille et des personnes handicapées, 15/09/2003.

 

La clinique gérontopsychiatrique de Rochebrune est une véritable filière de soins et de prise en charge pluridisciplinaire et pluri-professionnelle, à la fois psychiatrique, gériatrique et neurologique de la personne âgée. Un tel dispositif, en améliorant la visibilité et l’articulation des structures en les coordonnant entre elles, doit faciliter le parcours individualisé des patients en apportant les réponses les mieux adaptées à leurs besoins, et en évitant les ruptures qui aggravent le pronostic.

Le fonctionnement de la clinique gérontopsychiatrique de Rochebrune  repose ainsi sur dispositif original qui inscrit les patients dans un projet de soins continu grâce à :

  • Une approche globale pluridisciplinaire (psychiatrique, neurologique et gériatrique) et pluriprofessionnelle dans un environnement de soins entièrement créé pour les personnes âgées souffrant de troubles psychiatriques ;
  • Une véritable filière intégrée comprenant une palette étendue de services : consultations, Hôpital de Jour (HDJ), unité de soins aigus de gérontopsychiatrie, unité de Soins de Suite Réadaptation gériatrique  (SSR) ;
  • Des partenariats : conventions avec des institutions, services d’urgence, services hospitaliers, plateau technique d’ECT situés à proximité du futur établissement ;
  • Une ouverture sur la ville : participation à une MAÏA, lien étroit avec les réseaux de santé, évaluation à domicile, suivi du parcours des patients ;
  • Une prise en charge qui associe étroitement la personne âgée, son médecin et ses proches.

Ces caractéristiques contribuent aux deux spécificités du projet de soins proposé à la clinique gérontopsychiatrique de Rochebrune :

  • la réhabilitation psycho-sociale des personnes âgées atteintes de troubles psychiques et somatiques,
  • la préparation et l’accompagnement du retour à domicile.


« Centre de recours et de proximité »

Ce nouvel établissement a ainsi vocation à répondre aux besoins gérontopsychiatriques du grand ouest parisien comme :

  • Centre ressources et d’expertise supraterritorial venant en appui des filières de soins psychiatriques et gériatriques inscrit dans l’offre régionale de SSR (SROS 3)
  • Centre de proximité en réponse directe aux demandes de correspondants sanitaires hospitaliers ou libéraux, sociaux et médico-sociaux de son territoire.

Ainsi en lien avec l’ensemble des professionnels intervenant auprès des personnes âgées sur les territoires de proximité et de recours, la clinique gérontopsychiatrique de Rochebrune s’intègrera au sein de l’environnement gérontologique dans l’optique de rencontrer toujours plus précocement les patients. Cette démarche partenariale apparaît comme une condition préalable à toute action de prévention en amont et de réadaptation-réinsertion en aval.

Au sein de l’établissement, l’ensemble de l’équipe, en lien avec l’entourage familial, se mobilisera pour que le séjour à Rochebrune constitue une étape pertinente dans le parcours du patient vers un retour à l’autonomie au domicile. Pour pérenniser cet objectif et prévenir les récidives, une grande place sera donnée à l’accompagnement du patient et des familles/aidants avant et après la sortie à travers des actions pédagogiques, psycho-éducatives ou technologiques (télé-alarme).

/ Agence : LJCom